Get Social With Us
Erreur de type 27 | L’espace, le temps – Zosha Di Castri
661
single,single-post,postid-661,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
photo-dicastri

L’espace, le temps – Zosha Di Castri

Zosha Di Castri est une compositrice et pianiste canadienne qui vit à New York. Son travail, présenté au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Asie et en Europe, dépasse les limites de la musique de concert, avec des projets incluant de l’électronique, des installations, et des collaborations avec vidéastes et danseurs. Récemment, elle a réalisé Dear Life, une œuvre multimédia de 25 minutes, commandée de l’Orchestre du centre national des arts, pour orchestre, soprano, et narratrice, basée sur une histoire d’Alice Munro. Sa pièce théâtrale, Phonobellow (écrit en collaboration avec David Adamcyk), a reçu sa première par ICE à New York et Montréal en 2015. Phonobellow emploie cinq musiciens, une énorme sculpture sonore cinétique, de l’électronique, et de la vidéo pour réfléchir sur l’influence que la photographie et de la phonographie ont eue sur la perception humaine. Ses compositions orchestrales ont été commandées par le San Francisco Symphony, le New World Symphony de Miami, et Esprit Orchestra, et ont été également interprétées par l’Orchestre symphonique de Montréal, le Tokyo Symphony, l’Amazonas Philharmonic, l’Orchestre symphonique de Toronto, et l’Orchestre du festival Cabrillo, entre autres.

La musique de chambre de Zosha a été présentée par le Chicago Symphony, le L.A. Philharmonic, et les San Francisco Contemporary Music Players, puis elle a travaillé avec plusieurs groupes de musiques nouvelles, incluant Talea Ensemble, Wet Ink, Ekmeles, le NEM, et JACK Quartet. Elle a reçu le Prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre pour Cortège en 2012, et a aussi participé au festival ManiFeste de l’Ircam à Paris, avec une œuvre électronique pour la compagnie de danse ZOO de Thomas Hauert. Ses récents concerts incluent un solo pour la violoniste Jennifer Koh, et un nouveau quatuor à cordes pour la Compétition internationale de quatuor à cordes de Banff. Prochainement, Zosha écrira une pièce pour piano solo pour Julia Den Boer, commandée par le Yvar Mikhashoff Trust for New Music, et une nouvelle œuvre pour Yarn/Wire, commandée par le Conseil des arts du Canada. Zosha a terminé son baccalauréat à l’Université McGill en piano et composition, et a obtenu son doctorat en composition de Columbia University, où elle est présentement Assistant Professor of Music.

 

Pour en apprendre plus :

Centre de musique canadienne

YouTube

Columbia University

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.